Isolation de toiture : Quel isolant choisir ?

isolation

Publié le mercredi 9 septembre 2020 par Philippe Grignard

Suivant la conjoncture économique actuelle, le Belge essaie toujours de faire plus d’économies quant il s’agit d’isolation de toiture. Celles-ci passent par la réduction du budget alloué aux vacances ou aux loisirs par exemple, mais surtout par la réduction de coûts fixes comme les factures de chauffage, de consommation d’eau ou d’électricité. 

Comment peut-on réduire ces coûts d’isolation de toiture ? 

Cela passe notamment par une isolation adaptée de votre toit. En effet, une mauvaise isolation thermique de celui-ci est capable de provoquer une perte allant jusqu’à 30 % de la chaleur de votre bâtiment. Cette perte aura une influence sur votre facture d’énergie et fera aussi augmenter votre empreinte écologique. Dès lors, comment parvenir à isoler son toit de la meilleure des manières pour éviter ces fâcheuses conséquences ? Avec quels matériaux ? En réalité, cela dépendra en grande partie du type de votre toiture ; en fonction de celle-ci, l’une ou l’autre solution devra être privilégiée. Pour cette raison, nous vous suggérons vivement de demander conseil à un professionnel qui sera en mesure d’établir rapidement quel matériau favoriser. 

Avant de passer en revue les différents matériaux qui peuvent être dédiés à l’isolation thermique d’une toiture, il est nécessaire de mentionner une autre motivation pour le consommateur à isoler son toit correctement : la prime énergie, aussi appelée prime isolation. 

Primes Energie 

La prime énergie est octroyée par les gouvernements régionaux. Ceux-ci ont mis ce mécanisme en place car l’isolation d’une habitation, outre sa vocation à vous faire économiser beaucoup d’argent sur le long terme, représente également un important enjeu écologique. Le système d’octroi de primes fonctionne de la manière suivante en Région wallonne :

En Région wallonne, le système tel que mis à jour en juin 2019 n’envisage qu’une seule prime pour l’ensemble des travaux d’isolation, fondée sur le calcul de l’énergie économisée par ceux-ci. Il existe un montant de base qui peut être multiplié jusqu’à 6 fois en fonction des moyens de votre ménage. Plus le revenu est bas, plus la prime est élevée. 

Concrètement, le montant de base par kWh économisé en Wallonie est de 0,15 €. Cette somme est calculée sur base de votre catégorie de revenus :

Un audit sera réalisé par la Région wallonne qui évaluera l’énergie économisée par votre isolation. Par exemple, si vous économisez 10 000 kWh par an, la Région vous octroiera : 10 000 x 0,15 € = 1500 € (sur base du montant de base).

Certains critères sont à remplir pour avoir accès à ces primes. Nous vous renvoyons au site de la Région wallonne pour les étudier dans le détail. 

Après vous avoir démontré les bénéfices économiques que vous pouviez retirer via une isolation thermique adéquate de votre toit, abordons maintenant les différents matériaux qu’il est possible d’utiliser pour réaliser celle-ci. 

Les différents matériaux d’isolation de toiture 

  • La laine de verre, qui est la plus utilisée. L’isolation des combles est assez facile avec ce matériau. Il présente aussi la caractéristique d’avoir un coût peu élevé et de convenir à l’isolation des toitures inclinées (si sous-toit présent), appelées également toitures en ardoise. Par contre, il prend beaucoup de place et requiert la présence d’un sous-toit. De plus, il est très irritant : un masque et des gants seront impératifs lors de la pose. 
  • La laine de roche, qui est semblable à la laine de verre mais a l’avantage d’offrir une meilleure isolation acoustique que celle-ci. Elle est également imperméable à la vapeur d’eau et ne peut être enflammée. Elle affiche les mêmes inconvénients que la laine de verre : c’est un matériau très irritant. La laine de roche est par ailleurs plus chère que la laine de verre (8 € m2 sans la pose pour la laine de verre et 15 € m2 sans la pose pour la laine de roche). 
  • Les panneaux isolants, qui sont un peu plus chers que la laine de verre et présentent l’avantage de prendre peu d’espace. De plus, ils sont faciles à installer et ont une haute valeur d’isolation de par leur composition (plâtre et carton). 
  • L’isolation par injection, qui permet la meilleure isolation thermique et acoustique des quatre matériaux cités. Cela ne va pas sans son revers puisque l’intervention d’un professionnel est obligatoire pour ce matériau. Le prix est aussi plus conséquent (30 € m2). L’isolation par injection affiche aussi la qualité de permettre une pose facile dans les endroits difficiles d’accès. 

Après cette brève présentation des différents isolants de toiture, nous allons maintenant se demander comment faire son choix parmi ceux-ci. Cependant, nous vous recommandons de passer par des professionnels que vous pourrez trouver ici

Quel est l’isolation de toiture idéale? 

L’isolant que vous choisirez dépendra de différents facteurs : votre budget, la forme de votre toiture (plate ou inclinée), l’usage que vous envisagez pour vos combles et le type d’isolation que vous prévoyez pour votre toiture (par l’intérieur ou l’extérieur). Par exemple, les laines de verre et de roche seront le plus souvent privilégiées pour l’isolation par l’intérieur d’un toit en pente pour lequel il n’y aura pas d’aménagement des combles. 

Par contre, dans le cas d’une rénovation, il est préconisé d’isoler sa toiture par l’extérieur afin d’éviter de perdre de l’espace intérieur habitable. Dans ce cas-ci, on privilégiera les panneaux isolants. Néanmoins, il est difficile de déterminer un isolant parfait type. Cela dépendra des différents facteurs évoqués ci-dessus. 

En conclusion, on s’aperçoit donc qu’isoler sa toiture correctement permet de dégager un gain économique (30 % de perte de chaleur évitée et les primes énergie) et écologique. Avant de pouvoir profiter de ces deux avantages, il est nécessaire de se demander quel matériau convient le mieux à notre toit. Les quatre plus importants sont cités dans cet article avec chacun leurs avantages et inconvénients : la laine de roche, la laine de verre, les panneaux isolants et l’isolation par injection. Toutefois, le choix de ce matériau est complexe et dépend de divers facteurs. C’est pourquoi nous vous invitons vivement à prendre conseil auprès d’un professionnel pour ce choix important. Vous pouvez en trouver une flopée sur Trustup.be.