Qu’est-ce que le calorifugeage ?

calorifugeage

Publié le lundi 30 mars 2020 par Philippe Grignard

Assurer une bonne performance énergétique à son habitation passe par une bonne isolation. Toit, murs et combles, évidemment.Mais aussi tuyauteries et canalisations! Le calorifugeage consiste à isoler thermiquement son système de chauffage. Souvent oublié, ce petit rejeton des techniques d’isolation s’avère être une opération efficace, peu coûteuse et qui garantit bien des économies.

Des tuyaux bien au chaud

Nez qui pique, joues rosées et écharpe bien ajustée… Rentrer dans son cocon bien chauffé, un plaisir incomparable quand les températures boudent les 10°. Premier réflexe: ouvrir les vannes thermostatiques. Et pourquoi pas, s’offrir un bain chaud et réconfortant. L’apaisement total… Jusqu’à ce que la facture d’énergie se glisse incongrument dans votre boite aux lettres. Là c’est la débandade. Vite couper les radiateurs, quelques couches supplémentaires feront l’affaire. Puis au fond, une douche froide, c’est bien plus revigorant, non?

Ça, c’est le scénario si vous êtes passé à côté de l’étape indispensable de l’isolation de votre maison. Quand on pense isolation, on pense instinctivement à l’isolation du toit, murs, fenêtres et combles de son habitation. Des étapes indéniablement importantes pour réaliser des économies d’énergie. La planète et votre portefeuille vous remercieront.

Mais n’oubliez-vous pas quelque chose ? Votre système de chauffage, le premier concerné, n’a-t-il pas droit lui aussi d’être bien emmitouflé pour affronter les températures qui dégringolent? De conséquentes déperditions d’énergie, et donc de chaleur, proviennent de vos tuyauteries. Près de 20% des calories de votre système de chauffage se perdent à tout au long de vos conduites d’eau. Un gaspillage d’énergie que vous pourrez contrer grâce au calorifugeage.

Le problème des tuyaux non-isolés

Mais vous me direz: «Au final, ces déperditions au niveau de mes tuyaux, c’est tout bénéféf’, ça chauffe mes pièces!» Et non, parce que ça, c’est le job de vos radiateurs ou de votre feu ouvert. Ne pas isoler ses canalisations, c’est un peu comme cuire un gâteau en laissant la porte du four ouverte: d’accord ça réchauffe votre cuisine, mais ce n’est pas le but, c’est peu efficace et la surconsommation d’énergie est assurée.

Vos tuyauteries sont installées ou passent dans des pièces non-chauffées, comme dans une cave ou un garage, loin des pièces où l’eau chaude doit être acheminée. Les pertes d’énergie commencent dès le début du parcours à cause de l’environnement froid et continuent jusqu’à atteindre leur destination. Votre installation de chauffage doit alors fournir plus d’efforts pour chauffer correctement votre intérieur ou votre eau sanitaire.

La solution : le calorifugeage !

Le calorifugeage est une technique pas bien méchante. Elle consiste à isoler vos tuyaux pour empêcher la chaleur de s’en échapper. C’est un peu comme si votre système de chauffage avait droit lui aussi à sa paire de moufles, mais pour toute l’année. En enrobant vos conduites dans des isolants, vous maximisez les performances de votre système de chauffage.Économies d’énergie et d’argent à la clé.

Puis l’isolation calorifuge est largement appréciable lorsque les températures descendent sous zéro. Belle parade pour esquiver tous les accidents liés aux tuyaux gelés: systèmes d’arrivée d’eau HS, fuites lors du dégel, tuyauteries déformées et fissurées…

Que calorifuger et comment ?

Pour calorifuger parfaitement votre habitation, il vous faudra veiller à isoler vos canalisations d’eau chaude et autres tuyauteries. Mais aussi vos citernes, réservoirs et chaudières. En bref, tous les dispositifs dans lesquels circulent de l’eau et des fluides colporteurs. Ne délaissez pas vos canalisations d’eau froide: les isoler permet d’éviter un phénomène de condensation.

Il existe plusieurs types de calorifugeage:

  • Les coquilles isolantes (laine de verre, mousses synthétiques…)
  • Les bandes de fibres isolantes
  • Les manchons de mousse en plastique
  • Les bourrelets d’isolants

Le calorifugeage et son retour sur investissement rapide !

Le calorifugeage est une opération peu coûteuse qui vous permettra de réaliser rapidement des économies. Le prix varie selon le type de matériau choisi, le diamètre de vos tuyaux et la difficulté d’installation. Si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pourrez effectuer les travaux vous-même. Il est cependant recommandé de faire appel à un professionnel. Il pourra vérifier l’état de vos installations et procéder aux réparations pour vous garantir une isolation résistante dans le temps.

On estime qu’il est possible d’épargner environ 10% d’énergie par an grâce au calorifugeage. Comptez entre une et deux années pour rentabiliser votre investissement.