TrustUp.be
Comment lutter contre l'humidité ascensionnelle ?
Justine Cuvellier, le mercredi 19 septembre 2018 à 17:13
medialibraryo0DdIl

Sauver cet article

Qu'est-ce que l'humidité ascensionnelle et comment la reconnaitre ?

L'humidité ascensionnelle est un phénomène fort rencontré qui peut avoir diverses conséquences sur l'habitation et l'organisme. Elle entraine une très mauvaise odeur dans votre habitation, des taches d'humidité sur les murs et les plafonds qui peuvent mener à la formation de champignons, mais aussi des effritements, voire désagrégation de la maçonnerie, ou la ruine des matériaux en contact avec l'humidité, comme le papier peint ou le bois. En résumé : des éléments qui vont ruiner la bonne santé de votre maison, et la vôtre par la même occasion.

Mais qu'est-ce que c'est précisément ? C'est de l'humidité qui remonte par les murs et plafonds de votre maison ou immeuble.

Les causes de l'humidité ascensionnelle

  • par manque de retenue d'eau

Les problèmes d'humidité ascensionnelle se présentent souvent dans les habitations plus anciennes. Ces dernières sont souvent construites de murs massifs sans présence de vide sanitaire (espace ouvert entre deux murs, qui forment ensemble un mur creux. Fonction isolante).

Généralement, les habitations plus anciennes ne disposent pas d'une retenue d'eau. Il s'agit d'une couche hydrofuge de plastique ou de roofing qui fait en sorte que l'humidité ne pénètre pas dans les murs.

  • La présence de sels muraux dans la maison

Les sels hygroscopiques font en sorte que le mur continue à attirer l'humidité en permanence. Ces sels sont également appelés salpêtre. Ces sels proviennent du sol, de fertilisants, de sels de déneigement...

Ils attirent l'humidité du sol, de l'eau de pluie ou de l'eau qui s'infiltre, mais aussi la condensation à l'intérieur.

  • Humidité ascensionnelle provenant de la cave

Votre cave se trouvant en sous-sol, elle est sensible aux problèmes liés à l'humidité. Ce peuvent être des eaux souterraines qui s'infiltrent parce qu'une cave se trouve en dessous de ce niveau, mais aussi la percolation des eaux vers l'intérieur, après de fortes pluies par exemple.

 

Les habitudes à proscrire

 

  • cacher un mur humide avec des panneaux d'isolation ou de la ouate de verre

Cela risque de persister, et même d'empirer le problème, d'autant que le mur sera moins ventilé. L'humidité finira toujours par ressortir !

  • peindre avec une peinture anti-humidité sans diagnostic préalable

Il existe des revêtements muraux qui vont rendre le mur totalement étanche. Ceci peut être efficace en présence d'humidité d'infiltration, mais en aucun cas en présence d'humidité ascensionnelle, ni dans le cas de présence d''un phénomène de condensation(qui lui vient de l'intérieur).

  • ne pas aérer en hiver pour éviter que l'air froid ne rentre

Lorsqu'il fait moite dans une maison en hiver, on a tendance à chauffer encore plus et à se calfeutrer.

Grosse erreur, car la vapeur d'eau va alors se condenser sur les murs et fenêtres, là où la température est la plus basse. Ceci peut générer la présence de moisissures toxiques et de gros problèmes de détérioration. Il faut plutôt chauffer durant quelques minutes par jour en laissant le chauffage allumé, ce qui va évacuer tout cet air humide et le renouveler.

 

Nos solutions pour se débarrasser de l'humidité ascensionnelle

 

Lorsque l'on constate de l'humidité ascensionnelle dans une habitation à rénover, il faut s'y prendre tout de suite et donc dès le début des travaux, afin de prévoir les interventions nécessaires et installer une ventilation permanente. L'élimination et évacuation de l'humidité ascensionnelle est un processus de longue durée.

Concrètement, pour bloquer l'humidité ascensionnelle, il faut :

  • installer un système de drainage

Lorsque l'humidité ascensionnelle trouve son origine dans le rez-de-chaussée ou dans une cave, ou encore un vide sanitaire, il est important de s'attaquer à cet espace. Cela est possible par l'installation d'une retenue d'eau ou par le drainage de la cave. Les murs et sols sont alors couverts d'une membrane à bulles, sorte de feuille hydrofuge.

  • procéder au cuvage ou à l'étanchement de la cave

Dans ce cas, la cave est pourvue de murs totalement étanches et, si nécessaire, d'un tout nouveau sol étanche.

  • injection dans les murs

Si votre cave n'est pas à la seule à être attaquée, mais le reste de la maison également, l'injection d'une barrière étanche est une très bonne solution. On utilise pour cela une résine polyacrylate en gel. Presque toutes les surfaces peuvent être injectées.

  • installer un système de ventilation

En ventilant adéquatement la pièce de cave, l'air frais peut être acheminé de manière continue et l'air humide est précisément évacué. Le condensation n'a plus la possibilité de se fixer aux surfaces ni de causer des taches humides et des champignons.

Quels sont les coûts du traitement de l'humidité ?

Il est malheureusement très difficile de répondre à la question de combien coûte un traitement contre l'humidité ascensionnelle. Connaissant un large éventail de causes qui peuvent apparaitre indépendamment l'une de l'autre mais aussi en combinaison. Le plus simple est toujours de demander à un professionnel une analyse complète de votre habitation afin d'identifier les points les plus atteints et à les traiter en premier rapidement.