TrustUp.be
Faut-il opter pour une chaudière à condensation ?
Justine Cuvellier, le mercredi 26 septembre 2018 à 11:25
medialibraryda4sOE

Sauver cet article

Lorsque vous souhaitez remplacer votre système de chauffage ou installer une nouveau système de chauffage central, vous vous renseignez auprès de chauffagistes spécialisés. Beaucoup vous parleront des chaudières à condensation, un système de chauffage connu depuis plusieurs années déjà et qui prend de plus en plus d'ampleur dans nos maisons.
 
Qu'est-ce qu'une chaudière à condensation ?

 
La chaudière à condensation fonctionne sur le réseau de chauffage central comme une chaudière classique mais recourt à un type de procédé bien particulier : lorsque la chaudière chauffe le circuit d'eau, une partie de celle-ci se transforme en vapeur dans les tuyaux. Plutôt que d'évacuer cette vapeur inutile à l'extérieur, une chaudière à condensation extraie la chaleur de la vapeur d'eau et ré-injecte cette chaleur dans le circuit, pour à nouveau chauffer l'eau. Ce système procure un rendement jusqu'à 109%, bien supérieur aux chaudières traditionnelles.
 
Pourquoi la chaudière à condensation est conseillée par les installateurs ?
 
  • La chaudière à condensation consomme moins d'énergie qu'une chaudière traditionnelle et ce, pour un meilleur rendement. Une chaudière à condensation peut avoir un rendement de 15 à 20% supérieur à une chaudière d'une vingtaine d'années.
  • Les autres types de chaudières sont amenés à disparaitre. Depuis 2015, une directive européenne impose un certain niveau de performance des chaudières. Pour l'instant, seules les chaudières à condensation remplissent les critères.
  • Économiquement parlant, le système de chaudière à condensation gaz est le plus intéressant. Ce type de chauffage entraîne les plus faibles dépenses liées au chauffage et à la production d'eau chaude.
 
Pour quel matériel opter ?

Il existe plusieurs types de chaudières à condensation : certaines ne chauffent que les radiateurs tandis que d'autres assurent également la production d'eau chaude. Certaines consomment du gaz, d'autres du mazout. Et pour leur positionnement dans la maison, il existe des modèles pour sol et des modèles muraux, très compact.
 
C'est à vous de choisir le matériel le plus adapté à votre habitation. Ce sera par contre à l'installateur de dimensionner la chaudière en fonction de la surface habitée et des besoins des habitants.
  
Changement de chaudière = gros travaux à prévoir ?

 S'il s'agit d'un remplacement d'une chaudière du même type, le travail peut s'effectuer en quelques heures. Il est également envisageable lors de ce projet de déplacer ou de remplacer le système de chauffage sol par un chauffage plus compact au mur.
 
L'évacuation des fumées utilise soit l'ancien conduit de cheminée avec évacuation sur le toit, soit un système d'« évacuation ventouse » : on perce en ce cas un trou dans le mur pour évacuer. Ce type d'évacuation bien entendu est plus facile à mettre en place dans une maison individuelle, où il ne faut pas l'accord du syndicat d'appartements.
 
Par contre, lorsque vous souhaitez changer de type d'énergie dans la maison, passer d'une chaudière à mazout à une chaudière à condensation, il est nécessaire d'être relié au circuit de gaz de ville, ce qui peut prendre un certain délai et est à votre charge.
 

Procéder à l'entretien d'une chaudière à condensation.

Une chaudière à condensation mal entretenue peut produire du dioxyde de carbone, substance inodore mais mortelle. L'entretien annuel est obligatoire et doit être réalisé par un technicien chauffagiste agréé. Le technicien vérifie la chaudière et nettoie au besoin. Il fait également les réglages nécessaires pour qu'elle rejète moins de gaz et consomme moins de combustibles. Il vous fournit ensuite une attestation d'entretien.
  
Finalement, combien coute une chaudière à condensation ?
 
Le prix d’une chaudière à condensation au gaz varie souvent entre 1500€ et 4000€ HTVA. Le coût d’installation varie quant à lui entre 250€ et 500€. Les prix de chaudières sont déterminés par leur puissance (en kiloWatt). La puissance idéale pour votre situation dépend de votre besoin de chauffage et de la consommation d’eau chaude.
 
Du côté des chaudières à condensation au mazout, les prix varient entre 5.000 et 6000€.
  
Un dernier conseil avant de changer de chaudière.

Si vous voulez profiter du meilleur rendement de votre chaudière à condensation, assurez-vous que votre habitation est bien isolée. Dans le cas où votre maison n'est pas isolée correctement, la chaleur se dissipera par le toit et en partie aussi par les murs. Votre investissement en ce système de chaudière sera alors moindre.