TrustUp.be
Installation de piscine : quel modèle choisir ?
Justine Cuvellier, le mercredi 19 septembre 2018 à 17:20
medialibraryRcJx54

Sauver cet article

L'été approche et chaque année, c'est la même idée qui revient vous trotter dans la tête. Il fait si chaud, n’installerait-on pas une nouvelle piscine ? Oui, mais provisoire ou définitive ? Grande ou petite ? Va-t-on la rentabiliser ? C'est surtout pour faire plaisir aux enfants, ou les parents sont-ils aussi friands de la fraicheur de l'eau ?

TrustUp.be décrypte les choix possibles et analyse avec vous comment bien choisir votre piscine.

 

Se poser les bonnes questions

 

Tout d'abord, il est important de se poser les bonnes questions avant même de démarrer le projet. Réfléchissez à vos envies : le budget, la disposition, la taille et le type de bassin.

Mais également quels sont les équipements que vous souhaitez intégrer ? Et quand est-il du positionnement du bassin ? Le choix de l'emplacement de la piscine doit être mûrement réfléchi, ainsi que son insertion dans l'environnement.

Enfin, il faut réfléchir à l'utilisation que vous souhaitez faire de la piscine : Combien d'utilisateurs prévoyez-vous de manière régulière ? S'agit-il d'un bassin pour nager, les jeux d'enfants, la détente ? Pensez aussi à l'avenir dans le cas où vous souhaitez faire évoluer le projet plus tard : extension, aménagement autour, etc.

 

Calculer son budget

 

C'est la première étape à respecter pour démarrer son projet d'installation de piscine. Dans le budget, il faudra intégrer la construction mais aussi les accessoires. Le budget sera défini en fonction du type de bassin (hors-sol, enterré...), mais aussi de sa taille. Les matériaux choisis entreront aussi en jeu pour calculer le coût du projet. Il faut penser à tout, sous peine de se retrouver avec un devis piscine sous-estimé.

 

Choisir un bassin pour votre piscine

 

En fonction du budget déterminé, à vous de décider le type de piscine que vous souhaitez installer. Globalement on compte deux types d'installation de piscine : la piscine enterrée (à coque ou en dur), et la piscine hors-sol.

La piscine hors-sol est parmi les moins coûteuses du marché et parmi les plus faciles à installer. Elle peut être gonflable ou autoportante. Il existe des piscines hors-sol en kit, elles sont plus robustes.

Les modèles gonflables font partie des piscines les moins chères du marché : les prix d'une piscine gonflable vont d'une dizaine d'euros pour les mini-piscines de bébés à une centaine d'euros pour les modèles standards.

 

 Piscine gonflable d'une dizaine d'euros à 500€
 Piscine tubulaire de 200€ à 6 000€
 Piscine hors sol de 500 à 10 000€
 Piscine auto portée souple de 150€ à 1 000€
 Pose de piscine hors-sol (main d'oeuvre) de 400 à 1 500€

 

 

La piscine enterrée monocoque (polyester) présente une bonne solution de milieu de gamme. Par contre, malgré une rapidité et facilité d'installation, cette piscine nécessite des travaux de terrassement. Mais elle offre un bon rapport qualité-prix. Un inconvénient : sa forme est difficilement personnalisable.

La piscine enterrée « en dur », ou bétonnée, reste la solution la plus robuste, la plus personnalisable et la plus adaptable au terrain. Par contre, elle représente un investissement parmi les plus importants à cause des gros travaux de terrassement à réaliser.

 

Choisir le revêtement de sa piscine

 

Quel que soit le type de bassin, plusieurs solutions de revêtements sont disponibles :

Le liner est économique et résistant et a l'avantage de s'adapter à toutes les formes de piscine.

 

Liner ⚬ PVC 15 à 50€ du m2
  ⚬ Polyester 15 à 50€ du m2
Carrelage ⚬ Pâte de verre 40 à 100€ du m2
  ⚬ Céramique 10 à 70€ du m2

 

 

Le carrelage est très robuste et offre un large éventail de couleurs et motifs pour habiller le bassin. Cependant, il fait partie des revêtements les plus coûteux.

L'enduit et la peinture sont économiques mais nécessitent de réaliser un très bon travail d'étanchéité en amont.

La mosaïque donne un rendu incomparable mais elle reste le plus couteux des revêtements.

 

Profondeur et taille du bassin

 

Pour choisir les dimensions de votre future piscine, il faut savoir quel usage vous souhaitez en faire. Pour l'utiliser en famille, avec des jeux d'enfants, il vaut mieux opter pour un fond plat avec une profondeur de 1,10m sur tout le bassin. À l'inverse, si l'idée est de plonger et nager, une profondeur de 2,40m est plus indiquée.

De nos jours, les petites piscines sont fréquentes. Elles sont moins coûteuses à la construction, plus faciles à entretenir et, détail important, ne nécessitent pas d'obtention de permis de construire. De plus, avec une mini-piscine, la part-belle est généralement laissée aux équipements de plaisir et de confort.

 

Pensez aux équipements de la piscine

 

En Belgique, il n'y a pas encore de loi à propos de la sécurité autour des piscines mais la réglementation européenne ne saurait tarder à s'appliquer chez nous.

Si vous voulez protéger les êtres qui vous sont chers d'une chute inopinée dans la piscine, vous pouvez vous tourner vers diverses solutions :

La barrière entourant la piscine : elle doit être installée à +/- 1m du bassin. Elle doit être munie d'un système de verrouillage et doit mesurer au minimum 1m22.

La bâche de piscine, ou couverture automatique, est la formule idéale pour assurer la sécurité de votre piscine. Il existe trois types de bâches de sécurité : les volets roulants ou couverture de piscine ou tabliers, les bâches avec filet ou bâches à bulles, et les bâches avec barres rigides.

 

Volet roulant manuel 1 500€ à 3 500€
Volet roulant automatique 3 500€ à 6 000€
Volet roulant solaire de piscine 4 800€ à 7 500€
Volet roulant de piscine immergé 5 000€ à 10 000€
Pose d'un volet roulant 300€ à 600€

 

Du point de vue des équipements de confort, il est possible d'équiper sa piscine d'un système de chauffage écologique, relié à une pompe à chaleur ou des capteurs solaires.

Pompe à chaleur air/eau 7 000€ à 15 000€
Pompe à chaleur pour piscine sol/eau autour de 14 000€
Piscine jusqu'à 30 m3 de 500€ à 1 000€
Piscine jusqu'à 55 m3 1 000€ à 2 500€
Piscine de plus de 60 m3 2 500€ à 5 000€

 

 

En ce qui concerne l'accès à la piscine, mieux qu'une simple échelle, un escalier d'accès sera un grand plus. Toute la famille pourra entrer plus facilement dans la piscine, avec plus de sécurité, ou pourra simplement s'asseoir et profiter de jets de balnéothérapie.

 

Accessoires et entretien de votre piscine

 

Si les kits comprennent souvent une échelle, un kit de filtration et un kit d'entretien du bassin et de l'eau, ces accessoires ne sont pas automatiquement fournis avec tous les types de piscines hors-sol... Et comme certains de ces équipements sont indispensables, il faudra forcément les acquérir (compter 80€ maximum pour un kit d'entretien, 70€ en moyenne pour une échelle de piscine et 250€ en entrée de gamme pour un groupe de filtration). Et s'il s'agit d'une piscine hors-sol qui va rester dans le jardin toute l'année, il ne faut pas oublier sa couverture d'hivernage quand l'hiver sera venu... (à partir de 100€).

 

N'oubliez pas l'entretien ! Équiper sa piscine d'un système de nettoyage automatique est le minimum à prévoir afin d'éviter que le nettoyage du bassin soit une corvée. Prévoyez également un éclairage afin de donner tout son charme à la piscine durant les soirées d'été.

Le coût de l’entretien d’une piscine comprend les produits d’entretien qui doivent être versés régulièrement dans le bassin. Ce coût sera néanmoins calculé selon les produits que vous choisissez d’utiliser :

Traitement au chlore

En moyenne par an :

- 150€ de chlore

- 20€ de produit floculant

- 30€ de produit anticalcaire

- 30€ de produit rééquilibrant le PH

Pour un total annuel de +/- 230€
Traitement au brome

En moyenne par an :

- 200€ de brome

- 20€ de produit floculant

- 30€ de produit rééquilibrant le PH

Pour un total annuel de +/- 260€
Traitement au sel

En moyenne par an :

- 30€ de sel

- 20€ de produit floculant

30€ de produit anticalcaire

70€ de produit rééquilibrant le PH

Pour un total annuel de +/- 150€

 

 

En conclusion, quels que soient vos choix, construire une piscine demande de la réflexion et parfois des autorisations particulières. Renseignez-vous auprès des professionnels de la piscine, et n'hésitez pas à demander des devis avant de plonger la tête la première dans la construction de votre future piscine.