TrustUp.be
Que valent les revêtements synthétiques pour sols ?
Justine Cuvellier, le jeudi 06 décembre 2018 à 14:59
shutterstock_415845595

Sauver cet article

Vous en avez marre du vieux carrelage dans la cuisine ou du parquet abîmé dans le salon ? La salle de bain mériterait un coup de frais et vous souhaitez commencer par les sols ? Vous pouvez opter pour un sol en lino ou en vinyle !

Dans cet article, découvrez les prix, conseils et tout ce qu'il faut savoir sur les sols en PVC.

 

Quels sont les avantages et inconvénients des sols synthétiques ? Quelle est la différence entre le vinyle, le PVC et le lino ? Quel est le coût de pose d'un sol en PVC ?

 

Le vinyle apporte avec lui avec ses petits prix, un entretien facile et des motifs toujours plus réussis, qui imitent le bois, la pierre ou les galets. On s'y tromperait ! Et les revêtements plastiques présentent surtout le gros avantage de pouvoir changer de sols sans tout casser.

 

 

Sols plastiques et lino : quelles différences ?

 

 

Vous aimeriez changer d'air en transformant votre intérieur ? Le sol en plastique est une solution peu couteuse et bluffante. Et il est d'autant plus intéressant lorsque vous êtes locataire. Le sol en vinyle permet de recouvrir un sol peu apprécié, et de l'enlever en quittant le logement sans rien abimer.

 

 

Que vous optiez pour un sol en plastique dans une nouvelle construction ou en rénovation, tous les styles sont possibles. Il amène aussi des capacités d'isolation acoustique et thermique. Il se positionne donc comme un beau challenger du stratifié et de la moquette.

 

 

Prix des sols en lino, vinyle et PVC: entre 5 et 60€ le mètre carré


 

Type de revêtement de sol

Prix moyen au m2 (hors pose)

Vinyle en rouleau

5 à 50€ m2

Vinyle en dalles ou lames

4 à 80€ m2

Linoléum en dalles ou lames

25 à 80€ m2

Linoléum en rouleau

20 à 60€ m2


Quelle différence entre le PVC, le lino et le vinyle ?

 

Les sols PVC et les sols vinyles : il n'y a aucune différence, ce sont tous les deux des revêtements plastiques.

 

 

 

 

  • Le sol vinyle par enduction : la matière première est appliquée sous forme liquide et appliquée sur un support,
  • Le sol PVC par calandrage : la matière première est aplatie entre 2 rouleaux.

 

Le linoléum est souvent rattaché aux sols plastiques, mais c'est en fait un matériau totalement naturel. Il est composé de liège, d'huile de lin, de craie, de résine et de pigments naturels. C'est un matériau quasiment inusable et poser du lino est synonyme de durabilité. Vous pouvez même trouver du lino effet parquet ou carrelage.

 

 

Sols vinyles ou pvc : caractéristiques, points forts et points faibles


Les sols de ce types sont en matière souple et sont donc présentés en rouleaux, en dalles (carrées) ou lames (rectangulaires), adhésives ou clipsables.

 

 

 

 

 

Le revêtement en vinyle ou en PVC est beaucoup utilisé en rénovation, car il est facile de pose et son installation est rapide. Il est très apprécié pour camoufler un vieux carrelage par exemple.

 

 

Même s'il est très facile de le découper au cutter et de le poser soi-même, un professionnel peut toujours le poser pour vous. C'est un gage de travail bien fait et pas forcément cher.

 

 

Avantages et inconvénients sols vinyles et pvc

 

 

Les sols en plastique permettent une immense variété de décors. Ils imitent le bois, le béton, les galets. Il est facile à poser et permet de rénover une pièce entière en peu de temps prix un prix raisonnable.

 

 

Le sol en vinyle est un excellent isolant thermique et acoustique. Et s'il est doublé avec de la mousse, il est plus agréable à la marche et plus performant. Il peut être utilisé aussi bien en cuisine qu'en pièces humides.

 

 

Un inconvénient ? Il ne résiste pas aux braises et aux cendres.

 

 

Le linoléum : caractéristiques, avantages et inconvénients

 

 

Le linoléum est un matériau naturel et hygiénique : antiallergique, antistatique, anti-bactérien, le linoléum est le champion des pièces pour enfants.

 

 

Extrêmement résistant, il ne marque pas aux chocs et offre une durée de vie importante.

 

 

Son point faible ? il ne supporte pas la chaleur et s'abîme au contact des cendres. Attention donc aux fumeurs et aux feux de cheminées ouverts !

 

 

Evitez également de laver le sol à grandes eaux si vous avez fait poser des dalles ou des lames. L'eau s'infiltrerait sans s'évacuer.

 

 

Dernier conseil :

 

En règle générale, les premières gammes de prix n'offrent pas toujours une qualité maximale et une bonne résistance. Si vous partez sur des petits prix, il est possible que le revêtement plastique soit moins résistant que prévu.

 

 

Comptez de 40 à 60€ le m2