TrustUp.be
À quelles primes avez-vous droit lorsque vous réalisez des travaux ?
Sébastien Remacle, le mercredi 19 septembre 2018 à 18:01
medialibraryp7Auu0

Sauver cet article

Depuis le 1er avril 2015, de nouvelles mesures ont été adoptées en matière de primes dans le domaine de la construction et du logement. Nous pouvons à présent séparer ces primes en 3 catégories : les primes d’énergie, les primes de rénovations, et les primes de construction.

Concrètement, à quoi avez-vous droit quand vous vous lancez dans des travaux ?

Les conditions

Avant de prétendre à ces primes, vérifiez que vous remplissez bien les conditions pour en bénéficier.

Globalement, vous devez :

  • Être majeur ou mineur émancipé.
  • Posséder un droit réel sur le logement, c’est-à-dire être propriétaire, copropriétaire, usufruitier nu-propriétaire …
  • Le revenu de référence du ménage doit être inférieur à 93 000€.
  • Remplir dans les douze mois à partir de la prime au moins une de ces conditions :
    • Occuper le logement comme résidence principale et ne pas affecter une pièce pour des usages professionnels durant 5 ans.
    • Mettre le logement à disposition d’une agence immobilière sociale, d’une société de logement de service public ou de tout autre organisme désigné par le ministre pour une durée de 6 ans.
    • Mettre gratuitement à titre de résidence principale la totalité du logement à disposition d’un parent pour une durée minimale de 1 an.
  • Vous vous engagez à accepter les visites de contrôle de l’Administration.

Votre logement doit remplir les conditions suivantes :

  • Il doit être situé en Wallonie.
  • Il doit avoir connu une première occupation en tant que logement il y a au moins 20 ans.

Dans le cas d’une rénovation, une troisième condition s’ajoute aux précédentes :

  • Le logement doit être reconnu améliorable par un estimateur public gratuit lors d’une visite préalable.

Dans le cadre de la prime de construction, le logement doit répondre à d’autres conditions :

  • La superficie utilisable maximale du logement (cuisine + séjour + chambres + salle de jeu + bureau à usage non professionnel) ne doit pas dépasser 80m².
  • Toutefois, on peut augmenter la superficie de :
    • 15m² par enfant ou petit-enfant cohabitant,
    • 15m² par enfant à naître,
    • 15m² par ascendant ou couple d’ascendant cohabitant,
    • 30m² si vous vivez en couple et que vous avez tous les deux moins de 35 ans.
  • Cette superficie totale est mesurée entre les parois intérieures, sauf caves, greniers non aménagés, garages, locaux à usage professionnel, annexes attenantes et annexes non habitables. Les murs et cloisons intérieurs au logement et les escaliers sont déduits.
  • La superficie totale de l’habitation ne peut pas dépasser 140% de sa superficie utilisable.

Le calcul de la prime

Catégorie de Revenus  Revenus de référence du ménage  Majoration de la prime de base 
C1 Moins de 21 900€ Prime de base multipliée par 3 
C2  De 21 900,01€ à 31 100€ Prime de base multipliée par 2 
C3  De 31 100,01€ à 41 100€  Prime de base multipliée par 1,5 
C4  De 41 100,01€ à 93 000€  Prime de base multipliée par 1 

Notez que le montant de la prime ne peut pas dépasser 70% des factures TVAC. Ce calcul est valable pour les primes d'énergie et les primes de rénovation. 

Pour obtenir le revenu de référence, vous devez prendre en compte tous les revenus imposables du ménage (du conjoint, du cohabitant sauf les ascendants et descendants), de l’avant-dernière année complète qui précède la date d’introduction de la demande de prime. De ce montant total, vous devez déduire 5000 euros par enfant à charge ou par personne reconnue handicapée.

Les primes de rénovation

Selon les travaux que vous devez effectuer, certaines mises à niveau de votre habitation vous donneront des avantages.

Les travaux qui bénéficient de la prime

Si vous désirez effectuer des travaux du même type sur le même logement, vous devrez les espacer d’au moins 6 ans pour bénéficier de la prime.

Liste des travaux

Prime de base 

Toiture 

 
Le remplacement de la couverture (min 1 versant de toiture, lucarnes et tabatières comprises

8€/m² 
Max 100m² 

L'appropriation de la charpente  500€

--> Ces travaux doivent être accompagnés d'une isolation, dont le coefficient de résistance thermique est supérieur ou égal à 4,5m² k/W. Sauf exception : 

  • Si les combles sont aménagés en pièce d'habitation et que l'isolation de la toiture impose des travaux de démolitions. 
  • Si les travaux de toitures sont urgents pour des critères de salubrité et que les revenus du ménage ne peuvent pas supporter le coût supplémentaire d'une isolation. 
 
Le remplacement d'un dispositif de collecte et d'évacuation des eaux 200€

Murs et sols 

 

L'assèchement des murs pour régler les défauts d'étanchéité : 

  • Infiltration (mur extérieur) 
  • Humidité ascensionnelle (pied de mur) 

8€/m² 

max 100m²
Max max 50 m/courant 

Le renforcement des murs instable ou leur démolition et leur reconstruction totale sans pouvoir dépasser 30% de la surface des murs extérieurs (surface des baies et murs mitoyens inclus)  8€/m²
Max 100m² 
Le remplacement des supports, des aires de circulation d'un ou plusieurs locaux  8€/m²
Max 100m² 
Les travaux pour éliminer la mérule ou tout autre champignon similaire 500€

Les travaux suivants pour éliminer le radon :

  • l'installation de tout dispositif assurant la ventilation à l'air libre des caves 
  • les travaux rendant étanches les membranes ou portes aux sous-sols 
  • tous les travaux conseillés par les Services d'Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI) 
500€

Sécurité 

 
L'appropriation de l'installation électrique comportant l'amélioration ou le remplacement du coffret électrique 500€

Menuiseries extérieures 

 

Le remplacement des menuiseries extérieures qui sont soit : 

  • munies d'un simple vitrage, 
  • soit ne respectent pas les critères d'étanchéité

15€/m²
Max 40m²

Les primes d’énergie

Ces primes sont des avantages financiers qui vous encouragent à entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de votre habitation.

Les travaux qui bénéficient de la prime

R = Coefficient de résistance thermique. 
PAE2 = Procédure d'Avis Energétique 

Travaux 

 

 

Primes de base 

Isolation thermique du toit Par le demandeur  R > ou = à 4,5m² K/W  2€/m² 
Max 100m² 
  Par entrepreneur    5€/m² 
Max 100m² 
Isolation thermique des murs
Par entrepreneur 
Par intérieur  R > ou = à 2m² K/W 8€/m²
Max 100m² 
  Par la coulisse  R > ou = à 1,5m² K/W  6€/m²
Max 100m² 
  Par l'extérieur  R > ou = à 3,5m² K/W 12€/m²
Max 100m² 
Isolation thermique du sol 
Par entrepreneur 
Par la cave  R > ou = à 3,5m² K/W 8€/m² 
Max 100m² 
  Par la dalle  R > ou = à 2m² K/W  
Installation des systèmes de chauffage 
et/ou d'eau chaude 
Par entrepreneur 
Chaudière au gaz naturel à condensation    200€
  Pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire    400€
  Pompe à chaleur chauffage et combiné    800€
  Chaudière biomasse    800€
  Chauffe-eau solaire    1500€ 
Réalisation d'un audit énergétique  Par un auditeur PAE2    200€

Les primes de construction

Si vous désirez bénéficier d’une prime à la construction de votre nouvelle habitation, vous devez vous engager à occuper votre maison comme logement principal pour 10 ans. Vous ne pouvez pas y exercer une activité professionnelle.

Le montant de la prime 

Cette prime est calculée en fonction de vos revenus.

Elle s'élève à 2480€

  • pour l'isolé dont les revenus ne dépassent pas 37 300€,
  • pour le couple ou l'ensemble des personnes majeures et copropriétaires dont les revenus n'excèdent pas 45 200€.

Elle s'élève à 4 960€

  • pour l'isolé dont les revenus ne vont pas au-dessus de 24 100€,
  • pour le couple ou les copropriétaires dont les revenus n'excèdent pas 30 100€.

Dans des cas précis, votre prime sera majorée de : 

  • 20% du montant par enfant à charge
  • 20% du montant par enfant né dans les 300 jours à dater de la demande, 
  • 20% du montant de base par membre du ménage handicapé
  • 50% du montant de base si votre logement est en zone urbaine ou rurale protégée, dans un périmètre de rénovation urbaine, dans un ensemble architectural ou dans les limites d'une zone de protection du patrimoine culturel immobilier, dans une zone d'initiative privilégiée. 

Vous voulez bénéficier de ces primes ? 

Pour remplir le formulaire de demande de prime pour la rénovation, rendez-vous sur le site SPW Wallonie Logement. Pour toute demande de prime à l'énergie, vous trouverez le formulaire adéquat sur le portail Energe de la Wallonie. Enfin, pour recevoir votre prime si vous construisez un nouveau bâtiment, consultez le site Wallonie.be

Pour tous vos travaux de rénovation, vos nouvelles constructions ou vos travaux d'isolations, trouvez l'entrepreneur idéal sur TrustUp !