TrustUp.be
Comment entretenir sa toiture?
Sébastien Remacle, le mercredi 19 septembre 2018 à 18:05
medialibrarypg1I1I

Sauver cet article

Il est important de nettoyer son toit de temps en temps. Notamment lorsque l’on constate l’apparition de mousse, de trace noire due à la suie ou la fumée ou encore que l’on n’arrive même plus à distinguer la couleur de ses tuiles (là il est d’ailleurs vraiment temps!)

Mais comment faut-il s’y prendre? Appeler un professionnel ou le faire soi-même? Pour quel coût? Et quelle technique utiliser? Enlever la mousse à la brosse ou au karcher? Faut-il traiter son toit avec des produits spéciaux? Il n’est jamais évident de savoir ce qu’il faut faire exactement. Surtout qu’il est essentiel de faire les choses de manières sérieuses au risque d’abîmer votre toiture.

Voici donc un petit guide pratique pour vous aider à faire les choses correctement et dans l’ordre en cas de nettoyage de votre toiture.

Faire appel à un professionnel ou le faire soi-même?

Même s’il est possible de nettoyer et d’entretenir son toit soi-même, il est recommandé de faire appel à un artisan-couvreur et ce pour plusieurs raisons.

Premièrement, grimper sur son toit, qui plus est lorsqu’on travaille dessus, ne s’improvise pas. Il est essentiel de penser à la sécurité avant tout. Une mauvaise chute est vite arrivée et encore plus lorsque les conditions climatiques sont mauvaises. Pensez qu’un couvreur à l’habitude d’être dans ce genre de situation. Il faut également faire attention aux produits utilisés, parfois toxiques, qui peuvent vous étourdir. Pensez dès lors à porter un masque.

Le professionnel disposera également de tout le matériel nécessaire au bon déroulement des travaux, ce qui n’est peut-être pas votre cas. Il vous faudra certainement louer un échafaudage, un pulvérisateur de toit et un nettoyeur basse pression. Pensez également à l’achat de protections (lunettes, gants…), de bâches de protection, de produits nettoyants et de tuiles de rechange.

Certaines précautions sont également à prendre afin de ne pas endommager votre habitation. La gouttière doit être protégée avec un bouchon pour éviter que la mousse et autres débris ne l’encombrent. Il est également important de protéger les murs de sa façade pour éviter de salir ou d’endommager celle-ci.

Combien coûte un nettoyage?

Le coût du nettoyage est difficile a estimé de manière précise. Tout dépend de l’état de votre toiture, de la surface de celle-ci, du type de tuiles, de la hauteur du toit, de votre recours à un professionnel ou non…

De manière générale, un nettoyage simple, sans traitement de toit vous coûtera entre 8 et 15€/m2, ce qui équivaut à un budget entre 640 et 1200 € pour une toiture de 80 m2. Un nettoyage complet, avec traitement hydrofuge et antifongique coûtera lui en moyenne entre 15 et 25€/m2, ce qui équivaut à un budget entre 1200 et 2000 € pour une toiture de 80 m2.

Trois étapes à respecter

Qu’on fasse appel à un professionnel ou qu’on le fasse soit même, différentes étapes sont à respecter lorsque l'on décide de s’attaquer au nettoyage de sa toiture: le nettoyage en lui-même, l’application d’un antifongique et enfin, l’application d’un produit hydrofuge.

1 – Nettoyage au karcher ou à la brosse?

La première chose à faire lorsqu’on doit s'attaquer au nettoyage de ses tuiles, c’est de les nettoyer, logique après tout. Deux méthodes sont possibles pour arriver à ses fins.

Il est d’abord possible de traiter sa toiture à l’aide d’un karcher. Celui-ci permet en effet de décrocher la mousse du toit et de le nettoyer assez facilement. Cependant, il faut être attentif à ne pas abîmer les tuiles. Cette technique nécessite une certaine dextérité pour savoir à quelle distance se placer.

L’autre technique, plus fatigante mais aussi plus longue, consiste à nettoyer son toit à l’aide d’une brosse. Cependant, il est recommandé d’utiliser des produits spécialisés, adaptés à l’entretien de la toiture plutôt que de l’eau de javel comme certains utilisent parfois par facilité. Celle-ci peut en effet attaquer vos tuiles et l’évacuation de la javel par votre gouttière aura également des effets néfastes sur l’écologie, voire sur les alentours de votre habitation.

 

2 – L’application de produits anti-mousses

Une fois le nettoyage effectué, il est souvent d’usage d’appliquer ce qu’on appelle dans le métier un produit antifongique (anti-mousse), afin d’éviter que celle-ci ne réapparaisse. Plusieurs produits différents existent mais tous ne se valent pas. Il est bon de demander conseil à votre artisan couvreur si vous décidez de l’appliquer vous-même. Sachez également que certains produits nécessitent un rinçage alors que d’autres non. Enfin, il est préférable de ne pas appliquer le produit en période pluvieuse ou en période de trop fortes chaleurs.

 

3 – Les solutions hydrofuges

Le produit hydrofuge permet lui de lutter contre l’humidité. Comme pour la solution antifongique, il est préférable de demander conseil à son artisan couvreur car plusieurs produits existent. Certains anti-mousses luttent d’ailleurs également contre l’humidité. Le produit hydrofuge permet de lutter contre les infiltrations d’eau et les problèmes d’humidité. Mais attention, la toiture absorbe le produit appliqué par brosse ou pulvérisations, cela peut donc abîmer certaines toitures. Il est donc important de bien se renseigner.

 

Une fois toutes ces étapes suivies, votre toiture devrait être repartie pour une petite dizaine d’années, même s’il est préférable de faire un petit nettoyage tous les deux à trois ans.