TrustUp.be
Isolation thermique : par où commencer ?
Justine Cuvellier, le mercredi 19 septembre 2018 à 08:59
medialibrarylMx5i2

Sauver cet article

Vous venez d'acheter une maison et celle-ci nécessite de gros travaux d'isolation. Changer les châssis, isoler, refaire la façade... Oui, mais que traiter en priorité ?

 

Isolation des combles et isolation de la toiture

L'isolation de toiture peut se faire entre autre via les combles . L’isolation thermique et acoustique d’un comble, aménagé ou perdu, est indispensable car une toiture non isolée représente 30% des déperditions d'une habitation. L'isolation de toiture est donc une priorité lors d'une construction ou d’une rénovation. En hiver, l’isolation thermique limite les fuites de chaleur, et en été elle limite l’échauffement de l’air intérieur de l’habitat.

La question principale lors de l’aménagement des combles est de ne pas trop rogner l’espace habitable.

Optez pour des matériaux performants dès le départ : votre investissement sera vite rentabilisé par les économies d'énergie qu'il vous permettra de réaliser sur le long terme.

Selon les standards actuels, une bonne isolation du toit dans une maison existante doit avoir une épaisseur d’au moins 18 à 20 cm. D’autres facteurs entrent également en ligne de compte pour bénéficier des primes à l’isolation ou à la rénovation tant en Wallonie, qu’à Bruxelles ou en Flandre.

 

Isolation des murs

L'isolation des murs peut se faire par l'intérieur ou par l'extérieur de l'habitation. Elle sert à traiter les ponts thermiques et éviter les déperditions de chaleur.

 

Isolation thermique par l'extérieur

 

L'isolation thermique des murs par l'extérieur consiste à envelopper le bâtiment d'isolant. Une isolation par l'extérieur peut être envisagée lors d'une rénovation complète ou un ravalement de façade (après avoir consulté les règles d'urbanisme de la commune).

L’isolation extérieure peut être efficace en cas de rénovation complète de pignons ou façades pour autant qu’il n’y ait pas de contrainte architecturale ou trop de parois vitrées, qui représentent autant de ponts thermiques à traiter et donc de difficultés.

 

Isolation thermique par l'intérieur

 

En revanche, l'isolation thermique par l'intérieur nécessite de traiter des points précis. Facile, économique et adapté aux maisons individuelles comme aux logements collectifs. Si vous ne pouvez pas modifier l'aspect extérieur de votre logement (zone classée, règlement de copropriété contraignant...) ou si vous n'avez pas prévu de ravalement de façade, l'isolation des murs par l'intérieur est la solution idéale.

 

  Isolation par l'extérieur
Avantages
  • Augmentation de la performance thermique globale du bâtiment

  • Pas de réduction de la surface habitable ni de décoration à refaire

  • Modernisation de l'aspect des façades

  • Pas d'obligation de quitter le logement pendant les travaux

Inconvénients
  • Modifie l'aspect global de la maison (façades, toiture, ouvertures)

  • Isolation des tableaux et appuis de fenêtres réduisant la grandeur des ouvertures, et donc l'apport en lumière dans l'habitation

  • Ne pas traiter les linteaux et les appuis de fenêtres réduit l'efficacité du système

  • Ne peut pas être appliqué à tous les bâtiments, il y a obligation de consulter les règles d'urbanisme de sa commune

  • Le coût au m² est très variable selon le type de projet

 

  Isolation par l'intérieur
Avantages
  • Augmentation de la performance thermique globale du bâtiment

  • Suppression de la condensation sur les parois froides, donc amélioration du confort global

  • Amélioration du confort acoustique intérieur avec mise en oeuvre de systèmes thermo-acoustiques

  • Coût d'exécution moins onéreux qu'une solution d'isolation par l'extérieur

  • Systèmes d'isolation faciles et rapides à mettre en oeuvre

Inconvénients
  • Réduction de l'espace habitable

  • Révision du plan électrique (déplacement possible des prises, appliques et interrupteurs)

  • Embrasure des portes et fenêtres à prévoir pour réduire au minimum les déperditions lumineuses

  • Décoration intérieure à refaire

  • Obligation de quitter les lieux durant l'intervention


Isolation des portes et fenêtres

Si vos vitres sont souvent couvertes de condensation du côté intérieur et/ou si votre habitation ne possède pas encore de châssis à double vitrage, il est temps d’opter pour du vitrage à haut rendement et de changer vos châssis. Soyez très attentif au coefficient d’isolation des profils de vos châssis : ils peuvent varier du simple au double.

Vous pouvez également décider de changer les profilés. Le changement de châssis s'accompagne très généralement d'un changement de vitres et permet de combiner deux techniques isolantes performantes. Il est important de savoir que le bois et le PVC ont des qualités d'isolation considérées comme bonnes alors que l'aluminium continue à montrer des performances moindres, sauf lorsque la structure est dite « à rupture de pont thermique ».

 

Isolation des sols et plafonds

Lorsque vous rénovez un appartement, il est toujours bon d'investir dans une bonne isolation en refaisant le plafond ou le sol. D'une part, l'isolation pourra être réalisée à la fois en thermique et en acoustique, et apportera un confort d'habitation non négligeable (atténuation des bruits voisins). D'autre part, une isolation du sol ou plafond vous évitera de chauffer les appartements autour du vôtre, et de garder la chaleur chez vous. Pour savoir comment isoler correctement un sol et quel revêtement choisir, il convient de contacter un professionnel afin d'avoir tous les renseignements nécessaires.

Au total, le choix effectué devra tenir compte de l’esthétique, de l’efficacité et de la facilité de pose et d’entretien.

 

Quels facteurs influencent le prix des travaux d'isolation ?

Isoler est un investissement important mais intéressant sur le long terme. Le retour sur investissement dépend de l’épargne d’énergie que vous atteignez et les coûts des travaux d’isolation. Le total de ces coûts dépendra de plusieurs facteurs :

  • Parfois, des travaux de démolition sont nécessaires avant de pouvoir poser l'isolant, par exemple dans le cas d'une isolation par le sol,

  • La surface : plus grande est la surface, moins cher sera le prix au mètre carré,

  • L'isolant en lui-même : les prix des isolants peuvent fortement varier. Le prix dépend surtout du coefficient d’isolation et l’épaisseur de l’isolant choisi. Mieux l’isolant fonctionne, plus fine sera la couche nécessaire,

  • Les finitions : après quelques travaux d'isolation, par exemple l'isolation par l'extérieur des murs, il sera nécessaire de prévoir un nouvel habillage pour la façade,

  • Les primes: Vous pouvez regagner une grande partie des coûts par des primes. Il existe plusieurs primes, selon le type d'isolation que vous souhaitez réaliser,

  • L'artisan : le prix que vous payez varie évidemment selon l'artisan choisi. Il est intéressant de demander des prix auprès de différents artisans afin de comparer le rapport qualité-prix.

 

En résumé, et pour définir un ordre de réalisation des travaux d'isolation, il convient de commencer par la toiture dans le cas où elle n'est pas encore isolée, ou pas correctement. L'isolation des murs pas l'intérieur ou l'extérieur selon le bâtiment vient en deuxième place. Les châssis prennent la troisième place et le sol la dernière place.

Mais le plus important est de demander son avis à un professionnel, lors de la réalisation d'un audit énergétique par exemple, qui révèlera là où le bât blesse du point de vue de l'isolation dans l'habitation.