TrustUp.be
Qu'est-ce qu'une construction durable ?
Justine Cuvellier, le mercredi 19 septembre 2018 à 17:21
medialibrary0KBbTS

Sauver cet article

Difficile de définir concrètement ce qu’est la construction durable. Pour certains, installer des panneaux solaires et un système d’épuration des eaux est déjà un grand pas en avant. Pour d’autres, il s’agit d’une conception économe en énergie, avec des matériaux écologiques, une bonne isolation et de l’énergie verte. Ces deux stratégies peuvent être considérées comme durables.

De manière générale, un habitat durable doit veiller à satisfaire nos besoins d'aujourd'hui sans pour autant compromettre les ressources des générations futures.

 

Comment procéder pour construire durablement ?

 

  • Bien choisir le terrain et son orientation

L'un des objectifs principaux de la construction durable est d'assurer une consommation énergétique minimale. Vous y parviendrez en tenant compte de l'orientation du soleil. Une utilisation intelligente de l'ensoleillement vous permet de bénéficier d'une énergie thermique solaire gratuite, mais aussi d'un éclairage naturel.

Choisir un terrain à bâtir durable : une parcelle située à proximité de votre travail ou des transports en commun, pratique pour des trajets respectueux de l'environnement.

 

  • L'architecte choisi doit concevoir le projet de manière durable

La technique de construction que vous choisirez aura elle aussi une influence de taille sur la durabilité de votre habitation. Dirigez-vous vers des matériaux naturels : la construction à ossature bois gagne du terrain face à d'autres techniques de construction, car le bois constitue le seul matériau de construction renouvelable. De plus, absorbant du CO2 tout au long de la croissance, un arbre contribue à la réduction de l'effet de serre.

Si vous optez pour une ossature bois, assurez-vous que le bois utilisé provient de forêts gérées durablement.

La forme et la taille de votre projet a également toute son importance si vous souhaitez construire durable. La clé : choisir une construction compacte. Une habitation compacte telle qu'une maison cubique vous garantit le meilleur rendement énergétique. Compact ne veut pas dire petit !

 

  • Pendant le déroulement des travaux

Choisir une bonne isolation, une bonne ventilation, construire un bâtiment étanche à l'air : C'est le meilleur investissement que vous puissiez faire. Pensez à en discuter avec l'entrepreneur, peut-être qu'il aura des solutions auxquelles vous n'aurez pas pensé.

L'isolation est un facteur décisif en matière de rendement énergétique. Les matériaux naturels tels que le bois ont un fort pouvoir isolant (le bois isole 15 fois mieux que le béton!) L'isolation idéale est épaisse et évite les ponts thermiques : en outre, elle assure une parfaite étanchéité à l'air de votre habitation.

En outre, une construction tournée vers l'avenir nécessite d'anticiper les normes énergétiques futures. A partir de 2021, toutes les nouvelles constructions devront respecter les normes QNE (quasi neutres en énergie).

 

Le durable n'est pas seulement pour les constructions neuves

 

En rénovant on peut aussi appliquer les principes de durabilité.

Dans une maison existante : on peut améliorer le degré d'isolation. La toiture d'abord, mais également les murs et vitrages.

Une toiture bien isolée sauve jusqu'à 30% d'énergie. Quant aux murs et vitrages, ils permettent d'économiser jusqu'au 20% d'énergie. Un choix de rénovation non négligeable !

Vous pouvez également investir dans une chaudière plus économe, par exemple un modèle à condensation : elle émet de manière limitée du CO2 et autres gaz, et utilise 35% moins d’énergie qu’une vieille chaudière.

Il existe bien entendu d'autres types de chauffage durable, comme le chauffage à énergie solaire, le chauffage au bois, ou encore faire le choix de la maison passive, qui ne nécessite donc pas de système de chauffage.

 

Combien ça coûte le durable ?

 

Il est certain que la construction durable est plus chère que la construction classique. A vous de décider jusqu'où vous voulez aller. Choisissez les postes dans lesquels vous voulez investir.

Le triple vitrage par exemple coûte plus cher que le double vitrage. Une isolation optimale, l’installation de panneaux solaires et l’achat d’une pompe à chaleur font grimper la note. Le coût supplémentaire d’une telle construction n’est pas fixe : tout dépend de vos exigences. Une maison totalement passive est plus chère que celle qui ne l’est que partiellement. Il est judicieux de faire appel à un entrepreneur et un architecte expérimentés : ils pourront vous donner une estimation plus précise des coûts à engager.

* Un repère : une habitation de niveau E 60 coûte en moyenne 171.000€, une maison niveau E 35 environ 191.000€ et le niveau E 20 s’élèvera autour de 200.000€

Le gros avantage ? Un investissement rapidement amorti et qui va même vous rapporter quelques euros.

 

En conclusion

 

En faisant le choix de construire durablement, vous êtes gagnant sur 4 plans : le confort, votre santé, l'aspect financier et l'environnement.