TrustUp.be
Quelles sont les causes de l’humidité dans une habitation?
Loic Manguette, le mercredi 19 septembre 2018 à 18:15
medialibraryid2Go9

Sauver cet article

L’humidité est l’un des ennemis d’une habitation, vous l’aurez sûrement déjà remarqué si vous avez été confronté à ce problème. Il paraît d’ailleurs parfois difficile de trouver la cause ainsi que la solution à ce problème d’humidité. Et bien détrompez-vous, en se posant les bonnes questions, il est en fait assez aisé de trouver le responsable de l’humidité puisqu’il n’existe que 3 suspects possibles comme nous apprend le site energuide :

1. Le ciel, avec les infiltrations d'eau de pluie.

2. Le sol, avec l’humidité qui en remonte, aussi appelée humidité ascensionnelle.

3. Vous-même et les autres occupants de la maison, notamment avec la condensation que vous provoquez, parfois renforcée par de mauvaises habitudes.

 

Problèmes d'humidité ?

Recevez gratuitement des devis d'experts du traitement de l'humidité dans votre région

 

Petit décodage de ces 3 causes. Il vous sera ensuite aisé de trouver qu’elle est la vôtre et de prendre les mesures nécessaires pour endiguer le phénomène.

1 : Les infiltrations d’eau de pluie

En général, ces traces d’humidité là apparaissent vers le haut des murs. Elles sont provoquées par une fuite d’eau dans l’étanchéité du bâtiment. La principale difficulté sera de localiser cette fuite, chose qui n’est parfois pas aisée car les dégâts apparaissent parfois loin de la tâche. Les dégâts peuvent également mettre plusieurs mois avant de se manifester. La fuite peut venir d’une sous-toiture percée, d’une toile fendue ou encore d’un raccord arraché, bouché ou soulevé. A vous d’investiguer pour trouver le problème.

2 : l’humidité ascensionnelle

En général, les tâches apparaissent au rez-de-chaussée du bâtiment et peuvent s’étendre sur toute la longueur de celui-ci et jusqu’à 1,5m de haut ! L’humidité ascensionnelle est due à un problème de barrière d’étanchéité. Cela affecte donc souvent les anciens bâtiments, dont les murs n’en sont pas équipés, mais aussi les murs dont la barrière est endommagée.

On distinguera deux types de dégâts : les remontées latérales (l’eau du sol monte dans les maçonneries semi-enterrées non protégées) et les remontées verticales (l'eau remonte à partir des fondations).

3 : la condensation et l’humidité provoquées par les occupants

Le cas de la condensation est à part puisqu’ici, les dégâts dus à l’humidité peuvent survenir n’importe où mais toujours sur une paroi plus froide que les autres.

Rien qu’en étant dans notre habitation, notre corps produit au minimum 1,5l d’eau rien qu’en respirant et en transpirant. S’ajoute alors à cela d’autres sources d’humidité comme la vaisselle, la cuisine, la douche/le bain, la lessive, les aquariums… Si l’air ne circule pas assez dans l’habitation, l’humidité ne peut pas être évacuée et se transforme en condensation. Par ailleurs, de mauvaises habitudes peuvent accentuer le problème comme faire sécher son linge à l’intérieur sans ouvrir la fenêtre, ne pas ouvrir la fenêtre après une douche ou encore faire bouillir l’eau sans couvercle.

Trouvez une entreprise de traitement d'humidité