TrustUp.be
Quels types d'isolation choisir pour sa maison ?
Sébastien Remacle, le mercredi 19 septembre 2018 à 17:46
medialibrary0M4456

Sauver cet article

Saviez-vous qu’une maison mal isolée peut vous faire perdre jusqu’à 30% de chaleur par votre toiture, 25 % par vos murs, 15% par vos fenêtres et 10% par votre sol. A première vue, cette perte n’a pas l’air énorme, mais à la fin de l’année, elle se ressent sur votre facture énergétique. Et imaginez l’impact que cela peut avoir sur l’environnement !

Quand on s’installe ou rénove, on peut être vite déboussolé par les possibilités d’isolation. Dois-je isoler ma toiture ? Mes murs ? Avec quel matériau ? Et à quel prix ? En plus de vous proposer des professionnels fiables dans le domaine de l’isolation, TrustUp vous aide à répondre à ces toutes ces questions.

Isoler la toiture

Première cause de déperdition de chaleur en cas de mauvaise isolation, il est important d’agir et de réfléchir sur les possibilités d’isolation de votre toiture. Selon votre type de toiture, une ou plusieurs solutions peuvent être utilisées. Il est d’ailleurs plus que conseillé de passer par un professionnel qui déterminera rapidement le matériau à privilégier en fonction de votre toiture.

Alors, quelles sont les principaux isolants ?

La laine de verre est certainement la plus utilisée. Elle est légère et très avantageuse, notamment en raison de son coût peu élevé. Très bon isolant, elle est également ininflammable et peut durer des années. La laine de verre conviendra aux toitures inclinées (avec sous-toit) et aux plafonds.

Les panneaux isolants s’installent sur votre sous-toit. Ils sont un peu plus chers que la laine de verre, n’occupent pas beaucoup d’espace et sont faciles à installer. Composés de plâtre et de carton, ils ont une haute valeur d’isolation.

La laine de roche, bien que similaire à la laine de verre, offre une meilleure isolation acoustique en plus de l’isolation thermique. De forme triangulaire, elle s’insère facilement dans le toit. Ce matériau ne s’abime pas au fil du temps et petit plus : il ne retient pas l’humidité !

Vous pouvez également isoler le toit par injection, mais cette méthode est plus difficile à mettre en place. Le recours à un professionnel est indispensable. Grâce à une couche de mousse, cet isolant rend étanche les endroits difficiles d’accès.

Isolation de toiture
  Prix Avantages Points d'attention
Laine de verre Le plus avantageux (+)
  • Léger
  • Economique
  • Ecologique (recyclable)
  • Prend beaucoup d'espace
  • Sous-toit obligatoire
Panneaux isolants

Plus élevé (++)

  • Prend peu d'espace
  • Facile à installer
  • Idéal pour les grandes surfaces à isoler

 

Laine de roche Plus élevé (++)
  • Isolation acoustique supérieure
  • Plus résistante à l'humidité
  • Valeur d'isolation constante
  • Moins écologique que la laine de verre
Isolation par injection Le plus élevé (+++)
  • Pose rapide
  • Idéale pour les endroits difficiles d'accès
  • Expertise obligatoire

 

Trouver une entreprise d'isolation de toiture certifiée

 

Isoler le sol

Bien que souvent moins prise en compte, l’isolation de votre sol peut également vous éviter d’importantes pertes de chaleur. Une isolation efficace pour votre sol vous permettra également de faire de belles économies sur votre consommation de chauffage !

Comment isoler votre sol ? Plusieurs solutions sont possibles :

Les panneaux en polystyrène expansé (PSE) sont de très bons isolants thermiques et acoustiques pour votre sol. Simples d’installation, ils sont aussi économiques. Compter environ 12€/m2 pour des panneaux de 15 cm d’épaisseur.

La mousse en polyuréthane (PUR) est une autre option, surtout si vous souhaitez isoler votre plancher. Celle-ci doit obligatoirement être posée par un professionnel. Bien que plus onéreuse que les autres isolants de sol, ce matériau est plus performant que la plupart des autres matériaux isolants. Une couche de PUR de 15 cm d’épaisseur vous coûtera aux alentours de 20€/m2. Disponible en plusieurs épaisseurs, son installation est également très rapide.

La pose d’une chape isolante, elle, doit absolument se combiner avec un autre type d’isolant pour avoir une valeur d’isolation suffisante pour votre maison. Cette chape est composée de ciment et de matériau isolant (en général, des billes de polystyrène). Comme pour la mousse en polyuréthane, le prix de la chape isolante est plus élevé : comptez entre 15 et 20€/m2. Cette méthode est recommandée si votre sol n’est pas égal.

Isolation du sol
  Prix Avantages Points d'attention
Panneaux en polystyrène expansé (PSE) Le plus avantageux (+)
  • Haute valeur d'isolation
  • Facile à installer
  • Résistant à la pression
  • Doit être monté sur une surface sans inégalités
Mousse en polyuréthane (PUR) Plus élevé (++)
  • Meilleure valeur d'isolation
  • Rapide à installer
  • Applicable sur des surfaces inégales
  • Expertise obligatoire
Chape isolante Plus élevé (++)
  • Idéale pour les surfaces présentant des inégalités
  • A combiner obligatoirement avec un autre isolant

 

Trouver une entreprise d'isolation de sol certifiée

Isolation des murs

Isoler vos murs peut également vous permettre d’éviter des pertes de chaleur conséquentes pour votre consommation énergétique et l’environnement. Par les murs extérieurs, les murs creux, ou les murs intérieurs, plusieurs méthodes existent.

 

Les murs extérieurs

En plus d'isoler vos murs, l'isolation par l'extérieur vous permet également d'apporter une toute nouvelle apparence à votre habitation. Cette méthode est donc par exemple très intéressante lorsque vos murs sont habimés.

Il existe plusieurs façons d’isoler votre façade. Vous pouvez par exemple la recouvrir d’un crépi isolant. Le crépi est rapide à poser et ne nécessite pas de refaire les fondations. Vous pouvez donc effectuer ces travaux après l’installation de vos fenêtres. C’est également une solution économique puisque le coût de la pose démarre à 110€/m2 finitions incluses.

Vous pouvez également opter pour des plaquettes de parement, qui vous offrent les mêmes avantages que le crépi mais avec l’aspect d’une maçonnerie traditionnelle. A partir de 150€/m2, profitez d’un rendu d’un mur de brique tout en gardant votre habitation au chaud.

Si vous préférez un rendu naturel, posez plutôt un bardage en bois. Lors de la construction de votre façade, on pose les panneaux isolants sur le mur extérieur puis on pose le bardage. L’air entre l’isolant et le bois évitera les problèmes d’humidité. Cette isolation économique (environs 100€/m2) est très facile à traiter.

Dans le cas d’une rénovation de façade, vous pouvez appliquer une couche d’isolant recouverte de briques. Pour éviter de perdre de la place et les ponts thermiques, il vaut mieux démolir l’ancienne façade. Attention vous devrez poser les fenêtres après les travaux.

 

Les murs creux

Si vous vivez dans une maison construite entre 1920 et 1975, vous avez probablement un mur creux non isolé. Qu’est-ce qu’un mur creux ? C’est un mur composé de deux couches : un mur extérieur et un mur intérieur. Les deux parties sont séparées par du vide. Le but est donc d’isoler ce vide.

Vous pouvez le faire à l’aide de la laine de verre, comme pour l’isolation du toit, ou avec des billes PSE. Celles-ci sont très écologiques et résistent à l’humidité. La mousse de polyuréthane peut aussi s’utiliser comme isolant dans votre mur creux. De même que la laine de roche, similaire à la laine de verre, mais qui peut malheureusement attirer des nuisibles de par son origine naturelle.

 

Les murs intérieurs

L’isolation des murs intérieurs reste très rare au vu des nombreuses conditions à respecter. Elle ne se fait en effet que s’il vous est impossible d’isoler les murs creux et les façades. Cette dernière reste néamoins très intéressante dans certains cas de figure. En effet, si votre maison est protégée par l'Etat, les façades de celle-ci ne pourront très probablement pas être modifiées.

 

Isoler les fenêtres

Pour éviter les courants d’air vous pouvez aussi jointer vos fenêtres. Si cela ne suffit pas, n’hésitez pas à changer vos châssis qui sont probablement usés. Préférez le bois qui isole très bien. Le PVC peut également être utilisé mais a une durée de vie plus courte. L’aluminium est résistant mais isole moins bien.

En ce qui concerne les vitrages, vous avez deux solutions dans le cadre d’une rénovation : soit vous posez un double vitrage ce qui implique de retirer la vitre existante, soit vous posez un survitrage, donc une seconde vitre sur celle existante.

 

Maintenant que vous en savez plus sur l’isolation et ses avantages, vous pouvez entamer les travaux ! Des professionnels de l’isolation vérifiés et certifiés sont à votre disposition sur TrustUp.be !

 

 

Entreprises d'isolation dans votre région