TrustUp.be
Une possible exonération de la taxe « prosumer » pour les installations photovoltaïques existantes en Wallonie ?
Justine Cuvellier, le mercredi 23 janvier 2019 à 14:31
shutterstock_670892503

Sauver cet article

On annonce une bonne nouvelle pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques : ils n'auront peut-être pas à payer le tarif « prosumer » mis en place à partir du 1er janvier 2020, ou du moins pas tous. Cela concerne près de 150.000 ménages.

 

A partir du 1er janvier 2020, les propriétaires de panneaux photovoltaïques vont devoir payer une taxe pour l'utilisation du réseau électrique lorsqu'ils y puisent de l'électricité, ou y injectent une partie de leur production. C'est le fameux « tarif prosumer » dont tout le monde parle depuis quelques années, et qui inquiète les propriétaires de panneaux.On annonce une bonne nouvelle pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques : ils n'auront peut-être pas à payer le tarif « prosumer » mis en place à partir du 1er janvier 2020, ou du moins pas tous. Cela concerne près de 150.000 ménages.

 

 

Mais ce tarif ne concernera peut-être pas tout le monde. Il ne touchera en effet pas les ménages qui ont déjà les panneaux sur leur toit, car le ministre wallon de l'énergie Jean-Luc Crucke souhaite les en exonérer.

 

 

A combien pourrait s'élever cette exonération pour les ménages concernés ? On parle de 400 € par an en moyenne par ménage qui dispose de panneaux.

 

 

Et cette exonération pourrait être étendue à tous ceux qui installeront des panneaux avant le 1er juillet 2019, grâce à un décret du ministre.

 

 

Mais pourquoi cette exonération ? Le ministre ne souhaite pas d'effet rétroactif. Car en cas d'application du tarif prosumer à tous, les Wallons qui ont déjà des panneaux devraient payer une nouvelle charge imprévue dans leurs dépenses. C'est en tout cas ce que le ministre veut éviter, car « c'est une question de confiance envers le gouvernement ».

 

 

Le projet de décret sera porté ce jour au gouvernement wallon afin d'être étudié.