Les différentes techniques d’isolation : le guide complet

maison

Publié le mercredi 4 mars 2020 par Philippe Grignard

Trop souvent, quand nous réalisons notre habitation, nous avons le tort de ne pas faire de l’isolation thermique une de nos priorités. Pourtant, isoler convenablement sa maison devrait être essentiel pour tous. En effet, cela permet réduire votre consommation énergétique et, par conséquent, de faire des économies considérables à long terme. D’autre part, une isolation thermique réalisée correctement est aussi profitable pour l’environnement. En effet, le fait de réduire votre consommation énergétique permet de préserver les ressources naturelles et de limiter nos émissions de gaz à effets de serre. Nous observons donc qu’isoler son habitation est intéressant à plusieurs niveaux : protection de l’environnement, confort et économies pécuniaires. Mais comment y parvenir ? Quels sont les endroits de sa maison à isoler ? Quelles techniques est-il possible d’utiliser pour ce faire ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans notre « Guide complet des différentes techniques d’isolation ». 

1. Isolation de toiture par l’extérieur – 2. L’isolation de toiture par l’intérieur – 3. Isolation des combles – 4. Isolation des murs par l’intérieur – 5. L’isolation des murs creux – 6. Isolation des murs par l’extérieur – 7. Isolation du sol – 8. L’isolation de la cave

Techniques d’isolation des murs par l’intérieur

Isoler ses murs par l’intérieur est une bonne idée lorsque le ravalement extérieur est en bon état. Cela permet notamment d’éviter de modifier l’aspect extérieur de la maison. De plus, c’est une des techniques d’isolation qui coûte le moins cher. Cependant, cela provoque une diminution de la taille des pièces et cela peut aussi occasionner certaines gênes, notamment pour l’ouverture des fenêtres à cause de l’épaisseur supplémentaire.

Pour l’isolation des murs par l’intérieur, on rencontre deux techniques principales : 

  • L’isolant est derrière une contre-cloison maçonnée ou sur ossature. L’isolant est le plus fréquemment plaqué ou ancré manuellement au support. Cette technique convient parfaitement pour l’isolation des murs irréguliers. Ce système rend possible l’insertion, sans abîmer l’isolation, de câbles et prises électriques.
  • Les panneaux composites ou complexes de doublage. Ils se composent d’une couche isolante (polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane ou laine minérale) couverte d’un revêtement en plâtre. Les couches sont ancrées contre le mur, par collage. Cette technique présente l’avantage que la pose se fait grâce à l’utilisation d’un seul produit.

Techniques d’isolation des murs par l’extérieur

Isoler ses murs par l’extérieur est idéal quand les enduits extérieurs sont en mauvais état. Cela permet d’opérer sur un nombre plus important de ponts thermiques, de ne pas avoir à modifier la surface habitable et de protéger les murs des phénomènes météorologiques. Toutefois, le prix à débourser pour isoler ses murs par l’extérieur est plus haut que par l’intérieur. Aussi, dans la plupart des cas, il vous faudra une autorisation particulière pour modifier l’aspect extérieur de vos murs. 

Afin d’isoler ses murs par l’extérieur, de nombreuses techniques sont donc envisageables : 

  • La couche mince sur isolant. La technique permet d’isoler en utilisant de l’isolant fixé sur le mur à l’extérieur de la maison (habituellement du polystyrène expansé) et d’une couche spécifique dotée d’un tissu de fibres de verre et de la couche de finition. 
  • La couche hydraulique sur isolant. Cette technique se rapproche de la précédente. La couche mince est suppléée par du mortier qui est le plus souvent projeté. Cela permet à l’isolation de mieux résister aux chocs et d’être entretenue plus facilement dans les villes.
  • Les vêtures. Une vêture est faite d’éléments déjà produits en usine qui se constituent d’isolant et d’une plaque de revêtement. L’isolant qui est le plus fréquemment utilisé est le polystyrène expansé moulé.
  • Les couches isolantes. Elles sont faites de différents mortiers auxquels on associe certaines particules de matériaux isolants comme des billes de polystyrène expansé ou de la vermiculite exfoliée. Cette technique ne permet cependant pas d’atteindre une résistance thermique aussi forte que celles obtenues par les autres solutions. On les utilisera généralement sur les parois déjà isolées qui nécessitent un complément d’isolation.
  • L’isolation des murs creux. Isoler ses murs creux est une technique bien connue, qui peut parfois être plus intéressant que d’isoler par l’extérieur ou par l’intérieur ceux-ci, ou tout simplement qui peut être un bon complément à ces différentes techniques d’isolation. 

Techniques d’isolation des combles

Isoler ses combles et sa toiture est l’étape la plus importante et celle qui permet de réaliser le plus d’économies. Cette partie de la maison est généralement la plus aisée à traiter. Cela s’explique par le fait que l’air chaud vient habituellement se poser sous les toits. Pour ces techniques d’isolation, il faut séparer deux types de combles :

Les combles perdus

Ce sont des endroits localisés sous des toitures inclinées. Ils ne sont pas chauffés et sont séparés du logement chauffé par une barrière isolante. C’est un espace où les déperditions de chaleurs sont très importantes, raison de plus pour y réaliser une isolation convenable. Pour les combles perdus, il existe deux techniques envisageables : 

  • Isolation sur le plancher. L’isolant est mis en place sur le sol, en une ou deux couches, en fonction de la situation. Les produits utilisés sont soit les laines minérales (de verre ou de roche), la laine minérale en vrac qui est soufflée à l’aide d’outils professionnels, les isolants en panneaux (polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane) placés bord à bord sur le sol.
  • Isolation entre les solives. Les mêmes matériaux que pour l’isolation sur le sol et sont placés entre les solives. 

Les combles habitables

Les combles habitables sont les espaces d’une construction situés sous une toiture inclinée et dans laquelle on a besoin de chauffage puisque c’est habité. Là aussi, deux techniques d’isolation sont envisageables :

Techniques d’isolation de la toiture

Les sous rampants

L’isolation sous rampants, avec revêtement de finition (plâtre, bois). La pose de l’isolant est réalisable en une seule couche sous la charpente ou en deux couches. La première entre les chevrons, la seconde sous les chevrons. 

La toiture

L’isolation sur toiture, effectué au moyen de panneaux de toiture porteurs qui comprennent le support ventilé de couverture et l’isolation. Cette technique permet de faire augmenter le volume habitable, de garantir une isolation continue et durable, et de protéger la charpente des variations de température et d’humidité. 

Techniques d’isolation des sols

Isoler le sol de votre maison est extrêmement important. En effet, par là aussi beaucoup de chaleur peut être perdue. Isoler votre sol vous permettra donc de réduire fortement votre consommation énergétique. Vous pouvez ici aussi utiliser un certain nombre de techniques pour isoler correctement votre habitation par le sol : 

  • Plaques isolantes. Les plaques isolantes sont parfaites pour isoler le sol. Néanmoins, pour isoler un sol, nous vous conseillons de choisir des plaques isolantes capables de supporter un poids raisonnable, surtout pour isoler le sol par dessous.
  • Mousse de polyuréthane. Injecter de la mousse de polyuréthane est une manière rapide de façonner une couche isolante sur une surface. De plus, il s’agit d’un isolant thermique de très bonne facture, qui ne requiert pas de coutures et qui sèche rapidement.
  • Chape isolante. Cette méthode consiste à appliquer une chape, une couche superficielle à base de ciment. Toutefois, une chape isolante ne suffit habituellement pas pour isoler un sol entièrement. Nous vous recommandons donc de combiner la chape à un autre isolant.

Techniques d’isolation des fenêtres

Sans une isolation convenable de celles-ci, jusqu’à 15 % de la chaleur présente dans votre habitation peut s’évader via les fenêtres. C’est pourquoi nous vous conseillons d’installer des châssis de qualité avec du vitrage isolant. Dans ce cas-ci, il n’y pas particulièrement de techniques d’isolation mais plutôt deux choses auxquelles vous devez porter grande attention : 

  • La qualité des châssis.
  • Le pouvoir isolant du vitrage. 

Tout au long de cet article, nous avons remarqué la variété des techniques pour isoler sa maison. Que ce soit pour vos fenêtres, vos sols, vos toitures et combles, murs, le choix est vaste. Dans le cas où vous seriez un peu perdus quant à la méthode à appliquer pour votre cas, n’hésitez pas à contacter un professionnel de l’isolation sur TrustUp.be. Il sera en mesure de vous accompagner et de répondre à toutes vos questions tout en vous proposant un devis personnel et en adéquation avec vos moyens. 

Demandez un devis gratuit pour un professionnel de l'isolation

Complétez le formulaire suivant pour recevoir une offre gratuite et sans engagement de professionnels certifiés et proches de chez vous.

Ce service est proposé gratuitement en partenariat avec TrustUp.be - Nous respectons votre vie privée. Vous disposez d'un droit d'accès et de rectification à vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte sur la vie privée.