Quels matériaux pour le plan de travail de votre cuisine ?

plan de travail de cuisine

Publié le mardi 16 mars 2021 par Sébastien Remacle

Êtes-vous en plein aménagement ou rénovation de votre cuisine ? Le choix du plan de travail de votre cuisine est une question sérieuse. Un matériau trop fragile sera trop vite marqué par l’usure, il faut aussi penser à la chaleur et à l’humidité. La cuisine est une pièce qui compile beaucoup de conditions extrêmes pour un matériau. Cet article vous guidera pour trouver le matériau le plus adéquat en fonction de votre utilisation

Un plan de travail de cuisine en bois

Le bois est un matériau naturel. Il a donc tendance à changer dans le temps et son entretien doit être plus minutieux. Il faut aussi le traiter avec délicatesse : ne rien laisser d’humide ou de gras sur sa surface au risque de provoquer des marques indélébiles. Pour qu’il garde tous ses avantages esthétiques malgré le temps qui passe, il nécessite des traitements à l’huile. Même au prix de nombreuses précautions, le bois se marque en général, mais il reste toujours l’option du ponçage pour le rafraîchir. 

Les matières organiques  

Une matière organique offre un rendu naturel à votre cuisine. Le plan de travail, en plus d’être une installation fonctionnelle, participe aussi grandement à l’esthétique et à l’atmosphère d’une pièce. 

Un plan en granit

Le granit est une matière qui nécessite peu d’entretien et d’attentions particulières. C’est une matière naturelle issue de magma en fusion qui est monté à la surface et s’est solidifié. On peut donc se douter qu’il résiste bien à la chaleur. Il est très solide et peut se trouver en coloris très divers. Les motifs qu’il contient sont le fruit du hasard. Chaque plan de travail en granit est donc totalement unique. Son entretien et son nettoyage ne sont pas particuliers. Son unique point faible, c’est l’aliment fort coloré qui peut le tacher. Il faut alors le retirer immédiatement et procéder au lavage de la surface. Il faut réaliser une imprégnation tous les ans d’un produit hydrofuge pour éviter que le granit n’absorbe les liquides. Le granit est également très lourd et offrira une résistance moindre s’il est de couleur claire. Toutefois, en optant pour cette option, vous êtes sûr qu’il durera très longtemps. 

Un plan de travail en céramique 

La céramique est une bonne option pour un plan de travail : elle supporte bien la chaleur, qui ne change pas sa couleur, ainsi que les griffes et marques. 

La céramique rejoint une dimension écologique, on l’obtient en assemblant différents matériaux naturels. On peut par exemple utiliser de l’argile ou du sable pour sa production. On le nettoie avec facilité en utilisant des produits exempts d’agents de blanchiment et pas trop acides. Il faut faire attention aux chocs, car il est sujet aux cassures. Il est également impossible d’y former des angles arrondis. 

Un plan en marbre 

Lorsque des sédiments calcaires cristallisent pendant des millénaires, cela crée du marbre. C’est un matériau réputé pour son élégance et sa résistance. Il existe en teintes naturelles, mais aussi en coloris plus surprenant comme le violet ou le bleu. Le marbre est sensible aux chocs et à la chaleur. Il est aussi poreux, mais une fois hydrofugé, ce n’est plus un problème. D’une tranche à une autre, le marbre peut être plus ou moins fragile. Un professionnel sait identifier les tranches les plus résistantes et vous les indiquer. 

Un plan de travail en matériau synthétique 

Avec le développement des techniques, les matières synthétiques peuvent elles aussi se prêter à être utilisées comme plan de travail.

Un plan de travail en stratifié 

Le stratifié est obtenu en pressant à chaud plusieurs feuilles de kraft, entrecoupées de résine. La couche ainsi obtenue est fixée sur un panneau en MDF. C’est sans doute l’option la moins chère. Elle séduit beaucoup de monde et ce n’est pas seulement parce qu’elle est peu coûteuse. Le stratifié peut imiter la plupart des matériaux comme le bois et la pierre. Il se lave et s’entretient sans difficulté et est très résistant. Il supporte aussi des températures relativement élevées : jusqu’à 180 degrés. 

Un plan de travail en béton

Longtemps, il aurait été inimaginable d’utiliser du béton pour un plan de travail, mais en l’alliant avec de la fibre de verre, par exemple, il convient bien à cette fonction. Le béton a le désavantage qu’il est fort poreux, pour pallier cela, on le traite avec de la cire ou, ce qui le rend par la suite plus susceptible aux traces de couteaux. Le béton s’obtient en mélangeant principalement de l’eau, du sable, des graviers et du ciment. Il peut aussi se retrouver dans beaucoup de couleurs, à la demande du client. Il y a plusieurs façons d’installer un plan de travail en béton suivant sa taille et d’autres critères. Si le plan de travail est très gros, il sera coulé sur place. Quelle que soient les dimensions que vous souhaitez, il sera possible de l’installer. Les finitions sont sur mesure et déclinables selon votre envie. 

Suite à la lecture de ce petit guide, vous devriez déjà y voir plus clair parmi les options qui se présentent à vous pour le choix du matériau du plan de travail de votre cuisine. Pleins succès dans vos aménagements ! 

Demandez un devis gratuit pour le plan de travail de votre cuisine

Complétez le formulaire suivant pour recevoir une offre gratuite et sans engagement de professionnels certifiés et proches de chez vous.

Ce service est proposé gratuitement en partenariat avec TrustUp.be - Nous respectons votre vie privée. Vous disposez d'un droit d'accès et de rectification à vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte sur la vie privée.