Quel type de vitrage choisir pour vos fenêtres ?

vitrage

Publié le mardi 16 mars 2021 par Sébastien Remacle

Les vitrages d’une maison peuvent être son talon d’Achille. En effet, ils contribuent tant à son isolation acoustique qu’à son isolation thermique. Si vos vitres actuelles ne vous donnent pas pleine satisfaction au niveau de leur isolation, ou que vous construisez une maison, il est toujours intéressant de se renseigner sur chaque type de vitrage possible pour vos fenêtres.

L’isolation prodiguée par une fenêtre (vitrage et châssis combinés) se mesure en Watt par m2 de fenêtre par degré Kelvin. Plus le chiffre Uw est grand, plus l’isolation est faible. Plus le chiffre Uw est bas, et plus l’isolation est élevée. Pour une maison passive par exemple, l’indice Uw est fixé à 0,8 W/m2K.

Un vitrage pour les fenêtres d’une maisonnette de jardin 

L’utilisation d’un simple vitrage pour une habitation fait partie du passé. Il existe à présent un type de vitrage bien plus performant pour les logements. Par contre, pour une jolie maisonnette pour enfants au fond du jardin, le simple vitrage est amplement suffisant et remplit totalement son rôle. 

Un vitrage pour un besoin d’isolation moyen 

Le double vitrage est considéré comme isolant moyen, car son indice Uw se situe aux alentours de 2,8  W/m2k. Néanmoins, cela reste un indice d’isolation thermique tout à fait suffisant. Le double vitrage est composé de deux vitres entre lesquelles se trouve un espace vide rempli d’air. C’est cet espace qui est la clé de l’isolation en effet, plus l’écart entre les vitres est grand, plus l’isolation est bonne. 

Un vitrage pour un besoin d’isolation élevé

Un bon moyen de répondre à une exigence d’isolation plus élevée est de se tourner vers les vitres à haut rendement. Les vitres à haut rendement sont utilisées en double vitrage. Ce sont des vitres munies d’une technologie qui les rend plus performantes : elles sont équipées d’une couche de revêtement métallique qui réfléchit la chaleur. On place une vitre recouverte de revêtement dans la partie creuse, à l’intérieur du double vitrage. 

Le vitrage à haut rendement quant à lui, contient du gaz (argon ou krypton) à la place de l’air entre les deux feuilles de verre. Il permet de baisser encore davantage l’indice d’isolation thermique. On peut ainsi atteindre un chiffre très bas de 0,9 W/m2k.

Le triple vitrage :  pour une maison passive

Pour rappel, l’indice d’isolation thermique pour avoir une maison passive (une maison qui reste agréable à vivre été comme hiver grâce à de faibles pertes de chaleur), se situe à 0,8 W/ m2K. Comme son nom l’indique, le triple vitrage consiste en l’assemblage de 3 vitres. Le vide entre ces vitres est rempli de krypton ou d’argon. Plus l’espace entre ces vitres est grand, et plus l’isolation est forte. L’argon permet d’atteindre une isolation encore meilleure : 0,4 W/m2K. 

Un vitrage pour les environnements à haute nuisance sonore

Pour les personnes qui habitent en pleine ville, ou tout simplement dans une zone à haute nuisance sonore, il y a un type de vitrage qui peut vous apporter plus de tranquillité : c’est le verre acoustique. D’abord, il faut déterminer le type de fréquence (haute ou basse) que vous voulez arrêter. Ensuite, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour du triple vitrage composé de feuilles de verre d’épaisseurs différentes. Une autre solution est de demander des feuilles de verre très épaisses, ou encore de vitrage acoustique. 

Un vitrage pour les fenêtres orientées plein sud 

Pour limiter les effets d’une trop forte exposition au soleil, aussi bien pour les meubles que pour les habitants, il existe des verres spécialement pensés pour être d’excellents absorbants thermiques et réfléchissants lumineux. Ils présentent cependant des inconvénients. Tout d’abord, ils sont légèrement plus sombres. De plus, comme ces verres sont efficaces hiver comme été, ils ne vous permettront pas de profiter pleinement des rayons de soleil hivernaux. 

Un vitrage pour plus de sécurité 

Le verre trempé et le verre feuilleté répondent tous les deux à l’appellation belge « verre de sécurité ». Le verre trempé est rarement utilisé comme vitrage. Il sert notamment à la fabrication de tables en verre. C’est un verre qui a été soumis à un traitement thermique qui l’a rendu beaucoup moins fragile. 

Le verre feuilleté est un verre de sécurité répandu pour sécuriser les fenêtres et les portes. Il a un effet anti-effraction, anti-UV, isolant, et si la vitre se casse, les éclats seront retenus par le film.  En effet, la vitre feuilletée est composée de feuilles de vitrage collées ensemble puis recouvertes de PVB. 

Un vitrage pour plus d’intimité 

Vous souhaitez éviter que certaines fenêtres ne laissent voir l’intérieur de votre habitation depuis l’extérieur ? Dans ce cas, tournez-vous vers le verre semi-transparent. Pour obtenir un verre à effet semi-transparent pour sa maison, on opte pour du verre semi-dépoli, du verre gravé ou encore du verre imprimé. Si vous avez des goûts plus classiques, vous pouvez même opter pour un vitrail. Tous ces verres ont l’avantage de laisser passer la lumière, mais de bloquer le regard. Un verre semi-transparent s’emploie beaucoup pour les portes d’entrées ou les fenêtres basses à hauteur du regard donnant sur la rue en ville. 

Maintenant que vous savez tout sur chaque type de vitrage pour vos fenêtres, vous savez probablement choisir celui qui vous correspond le mieux. À présent, il ne vous reste plus qu’à contacter un professionnel et lui faire part de vos projets !

Demandez un devis gratuit pour vos vitrages

Complétez le formulaire suivant pour recevoir une offre gratuite et sans engagement de professionnels certifiés et proches de chez vous.

Ce service est proposé gratuitement en partenariat avec TrustUp.be - Nous respectons votre vie privée. Vous disposez d'un droit d'accès et de rectification à vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte sur la vie privée.